23 juin 2024
expositions incontournables de l'été à Paris

Quelles sont les expositions incontournables de l’été à Paris ?

La saison estivale à Paris est bien plus qu’un simple changement de température. C’est une période où la capitale se transforme en un véritable festin culturel. Des musées prestigieux aux galeries d’art contemporain, en passant par des lieux historiques réinventés, l’été offre une multitude d’expositions captivantes. Dans cet article, nous vous invitons à explorer les expositions incontournables de l’été à Paris, qui illuminent la capitale française pendant les mois ensoleillés. Préparez-vous à être émerveillé par la créativité, l’histoire et la diversité artistique qui font de Paris un incontournable pour les amateurs d’art du monde entier !

Ellsworth Kelly. Formes et Couleurs, 1949-2015, Fondation Louis Vuitton

L’exposition “Ellsworth Kelly. Formes et Couleurs, 1949-2015” à la Fondation Louis Vuitton est un hommage au peintre et sculpteur américain Ellsworth Kelly. Organisée en collaboration avec le Glenstone Museum et le Ellsworth Kelly Studio, cette rétrospective inédite se tient du 4 mai au 9 septembre 2024. Elle réunit une sélection d’œuvres variées, allant des peintures aux sculptures, en passant par les photographies et les dessins de l’artiste. Kelly, connu pour son approche minimaliste et sa fascination pour les formes géométriques et les couleurs vives, a laissé une empreinte indélébile dans le monde de l’art contemporain. Cette exposition offre aux visiteurs l’opportunité de plonger dans son univers créatif et de découvrir la richesse de son héritage artistique.

Crédit artiste : © Ellsworth Kelly Foundation Crédit photographique : © Fondation Louis Vuitton / Louis Bourjac

Les Chevaux de Géricault, Musée de la Vie Romantique 

L’exposition “Les Chevaux de Géricault” au Musée de la Vie Romantique célèbre l’artiste Théodore Géricault (1791-1824) à l’occasion du bicentenaire de sa mort. Cette exposition explore ses représentations de chevaux, un motif puissant et omniprésent dans son œuvre. Réunissant une centaine d’œuvres exceptionnelles, elle propose un nouveau regard sur l’artiste. Les multiples visages du cheval sont abordés, allant du cheval antique au cheval anglais, en passant par le cheval militaire, les courses de chevaux, les portraits de têtes et de croupes, ainsi que les portraits équestres. Géricault, passionné par le monde équestre, a réalisé des dizaines de tableaux et des centaines de dessins de chevaux, explorant avec fanatisme l’anatomie équestre, l’expressivité des chevaux et leurs différentes facettes, de la naissance à la mort, de la colère à la tendresse. L’exposition est divisée en cinq sections chronologiques : “Le cheval politique”, “L’écurie sanctuaire”, “Rome : la course des chevaux libres”, “Londres : dandies et prolétaires” et “La mort du cheval”. Cet hommage vibrant à l’artiste romantique incontournable qu’est Géricault bénéficie du label « Olympiade culturelle ». L’exposition se déroule du 15 mai au 15 septembre 2024.

Crédit artiste : © Géricault Crédit photographique : © Musée de la Vie Romantique

Grands décors restaurés de Notre-Dame, Galerie des Gobelins

L’exposition “Grands décors restaurés de Notre-Dame” qui a lieu du 24 avril au 21 juillet 2024 à la Galerie des Gobelins, offre un regard inédit sur les décors intérieurs de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Organisée en collaboration entre la DRAC Île-de-France et le Mobilier national, cette exposition présente des chefs-d’œuvre restaurés, dont vingt et un tableaux de grand format. Parmi eux, treize grands “mays” ont été restaurés grâce à l’appui du Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF). Ces peintures religieuses, offertes chaque année au mois de mai entre 1630 et 1707 par la confrérie des orfèvres de Paris, sont signées par des artistes renommés tels que Laurent de La Hyre, Aubin Vouet, Charles Le Brun, et Eustache Le Sueur.

En plus des tableaux, l’exposition met en lumière d’autres objets remarquables, notamment la tenture de la vie de la Vierge tissée pour orner le chœur au XVIIe siècle et l’immense tapis de Savonnerie offert à la cathédrale par le roi Charles X. En accord avec le diocèse de Paris, les maquettes du futur mobilier liturgique actuellement en cours de réalisation sont également présentées. Cette exposition est un hommage vibrant aux métiers d’art et de la restauration, faisant de la cathédrale Notre-Dame non seulement un fleuron de l’art gothique, mais aussi un écrin d’objets d’art et de piété de qualité exceptionnelle.

galerie des gobelins

© Morgane Afif

Exposition Saint-Exupéry, Musée de l’Air et de l’Espace

À l’occasion de la commémoration des 80 ans de la Libération et de la disparition en mer Méditerranée du commandant Antoine de Saint-Exupéry le 31 juillet 1944, le musée de l’Air et de l’Espace dédie une exposition-dossier consacrée au pilote et écrivain célèbre. Dans cette exposition, qui a lieu du 29 mai au 29 septembre 2024, les visiteurs de tous les âges seront invités à découvrir la diversité du parcours de pilote d’Antoine de Saint-Exupéry, l’impact de ses expériences aéronautiques dans son œuvre littéraire, les intersections de l’histoire de l’aviateur-écrivain avec celle de la Seconde Guerre mondiale, et les sciences mobilisées au XXIe siècle pour l’étude, la conservation et la transmission aux générations futures des traces matérielles de son histoire. Le propos s’appuiera sur une typologie diversifiée d’objets issus des différentes collections du musée, que viendront enrichir des prêts ciblés, notamment par la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse. Cette exposition a obtenu le label « Mission Libération » du département de Seine-Saint-Denis. C’est une occasion unique de plonger dans la vie et l’héritage de l’un des écrivains et aviateurs les plus emblématiques du XXe siècle. 

    © Musée de l’Air et de l’Espace

    Mexica, des dons et des dieux au Templo Mayor, Musée du quai Branly

    L’exposition “Mexica, des dons et des dieux au Templo Mayor” au musée du quai Branly – Jacques Chirac est une occasion unique de plonger dans l’histoire fascinante de la civilisation mexica (parfois appelée à tort aztèque).

    Le 21 février 1978, dans les sous-sols animés de la ville de Mexico, des terrassiers de la Compagnie d’électricité font une découverte extraordinaire : les vestiges de l’ancienne cité de Tenochtitlan, la capitale de la civilisation mexica, et de son enceinte sacrée, le Templo Mayor. Ce monolithe circulaire, représentant la déesse de la lune Coyolxauhqui, marque le début d’un demi-siècle de fouilles archéologiques d’une ampleur inédite.

    Si l’histoire de l’Empire mexica (1325-1521) est bien documentée, sa culture demeurait largement méconnue dans les domaines des rituels, de l’art et de l’architecture. L’exposition, organisée en collaboration avec l’Institut national d’anthropologie et d’histoire de Mexico (INAH), lève le voile sur ces découvertes. Parmi les éléments les plus frappants, on trouve 204 offrandes que le peuple mexica déposait devant ses divinités les plus vénérées. Ces dons variés reflètent le pouvoir politique et économique exorbitant de l’empire à l’arrivée des conquistadors espagnols en 1519. L’étude de ces offrandes révèle non seulement une société dynamique et prédatrice, mais aussi une excellence artistique et une pensée symbolique et religieuse complexe.

    L’exposition propose également un programme riche en activités : visites guidées, colloques, cinéma, ateliers, et même une playlist Spotify pour prolonger l’immersion au cœur de la culture mexica. Les visiteurs peuvent participer à un jeu-concours pour tenter de gagner de nombreux lots. Pour accéder à l’exposition, qui a lieu du 3 avril au 8 septembre 2024, il est recommandé de réserver un créneau horaire dédié.

    L’Art de James Cameron, la Cinémathèque française

    L’exposition “L’Art de James Cameron” à la Cinémathèque française est une plongée fascinante dans l’univers créatif d’un génie du cinéma. James Cameron, réalisateur, scénariste, producteur et inventeur, a marqué l’histoire du cinéma avec des films devenus des classiques tels que TerminatorAliensTitanic et Avatar. Cette exposition, produite par la Cinémathèque française en association avec la Avatar Alliance Foundation, retrace six décennies de son œuvre innovante, et est à découvrir jusqu’au 5 janvier 2025.

    L’Art de James Cameron réunit une collection impressionnante de pièces rares et inédites provenant de l’immense collection privée du cinéaste. Des dessins, pastels, peintures, accessoires, costumes, photographies et dispositifs 3D conçus ou adaptés par Cameron lui-même sont exposés. Avant même de toucher une caméra, Cameron utilisait un stylo, un crayon et un pinceau pour raconter des histoires à travers ses illustrations. De ses premiers croquis à ses projets non réalisés, cette exposition offre un voyage dans l’évolution créative et artistique de James Cameron.

    Les visiteurs découvriront comment des idées et des thèmes ont trouvé leur place dans des scènes de films cultes, emblématiques d’un cinéma spectaculaire. En parcourant ses dessins et peintures, nous plongerons dans les thèmes qui ont marqué son travail, comme la menace nucléaire et l’intelligence artificielle. Une occasion unique d’explorer l’art et la vision d’un cinéaste visionnaire !

    © La Cinémathèque Française

    Des expositions d’art contemporain aux rétrospectives historiques, Paris offre une variété d’événements qui sauront captiver tous les goûts. Que vous soyez passionné de photographie, de peinture, de sculpture ou de design, les musées et galeries parisiens vous promettent une saison estivale riche en découvertes et en émotions. Ne manquez pas l’opportunité d’explorer ces expositions incontournables qui mettent en lumière le dynamisme et la diversité culturelle de la capitale française. Planifiez vos visites, profitez des longues journées estivales et laissez-vous inspirer par la créativité et l’innovation qui rayonnent à travers les expositions de l’été à Paris.