27 mai 2024
musée des arts forains

Le Musée des Arts Forains : une sortie qui ravira les grands comme les petits !

Au cœur de Paris, caché dans l’ombre des arbres de Bercy, se trouve un portail vers un monde où le temps semble suspendu. Le Musée des Arts Forains, ce n’est pas seulement un musée, c’est une invitation à un voyage dans l’univers des spectacles et des fêtes foraines d’autrefois. Créé par Jean Paul Favand, un collectionneur passionné et visionnaire, ce lieu est une ode à la joie et à l’émerveillement.

Dès l’entrée, les visiteurs sont transportés dans un espace où la magie des manèges anciens, les automates chantants et les jeux d’adresse du XIXe et XXe siècles se mêlent à une scénographie avant-gardiste. Ici, chaque objet raconte une histoire, chaque carrousel porte en lui les rires et les rêves des époques révolues.

Jean Paul Favand, en rassemblant ces trésors, a souhaité créer un musée vivant, où le rire et la fête sont célébrés comme des arts à part entière. « Le rire et la fête n’avaient pas de musée alors qu’il y a de nombreux musées qui montrent la guerre. J’ai créé un monde de rêve qui ne serait rien sans le public qui le fait vivre », dit-il.

Le Musée des Arts Forains est donc plus qu’une collection ; c’est une expérience, un spectacle où le visiteur devient acteur, où la tradition rencontre la modernité pour donner vie à un patrimoine culturel unique. C’est dans cet esprit que nous vous invitons à découvrir l’histoire enchantée de ce lieu exceptionnel, depuis sa création par Jean Paul Favand jusqu’à son évolution en tant que musée-spectacle.

Le Musée des Arts Forains, l’héritage d’un rêve

Le Musée des Arts Forains a vu le jour grâce à Jean Paul Favand. Né à Saint-Étienne, cet homme passionné des jeux et des arts forains a suivi un chemin peu commun. Sa carrière a débuté dans les années 1970, lorsqu’il a fondé le Tribulum, un magasin d’antiquités à Paris, où il a commencé à rassembler une collection unique d’objets d’art brut, d’art populaire et du patrimoine du spectacle.

Au fil des années, la collection privée de Favand, initialement logée dans des espaces restreints, n’a pas cessé de croître, accueillant des pièces de plus en plus grandioses. La nécessité d’un espace plus vaste est devenue évidente. En 1996, Favand a ouvert les portes du Musée des Arts Forains dans les anciens chais de vin de Bercy, un lieu chargé d’histoire qui s’est avéré être l’écrin parfait pour sa collection.

Aujourd’hui, le musée continue de fasciner et d’inspirer, prouvant que la préservation du patrimoine culturel peut s’accompagner d’une expérience vivante et interactive. C’est cette alchimie entre le passé et le présent qui fait du Musée des Arts Forains un lieu si spécial.

Un voyage dans le temps pour ce musée vivant

Le Musée des Arts Forains est une capsule temporelle qui transporte ses visiteurs à travers les âges des arts du spectacle. Au sein du musée, chaque objet a une histoire à raconter. Des manèges centenaires aux automates chantants, la collection du musée est un témoignage vivant de l’histoire des arts forains. Ces pièces, soigneusement restaurées et maintenues en état de fonctionnement, offrent une fenêtre sur les divertissements populaires des 19ème et 20ème siècles.

L’une des particularités du musée est sa capacité à offrir une expérience interactive. Les visiteurs ne sont pas de simples spectateurs ; ils sont invités à monter sur les manèges, à actionner les automates, et à participer aux jeux d’adresse. Cette interactivité est au cœur de la philosophie du musée, qui vise à faire revivre le passé de manière ludique et engageante.

Informations pratiques pour visiter le Musée des Arts Forains

Pour découvrir le monde féerique du Musée des Arts Forains, voici quelques informations utiles pour planifier votre visite :

  • Adresse : Le musée est situé au 53 Avenue des Terroirs de France, 75012 Paris.
  • Accès : Vous pouvez y accéder facilement en métro, la station Cour Saint-Emilion (ligne 14) est à proximité. Attention aux travaux sur la ligne 14 qui peuvent entraîner des fermetures en soirée et le week-end.
  • Parking : Si vous venez en voiture, le Parking Indigo Saint-Emilion offre 1000 places à la 12 Place des Vins de France, 75012 Paris.
  • Accessibilité : Le musée est de plain-pied et accessible aux personnes à mobilité réduite. Notez que l’accès d’une salle à l’autre se fait par une rue pavée.
  • Réservation : Les visites se font uniquement sur réservation pour suivre une visite guidée de 1h30, sauf lors d’événements spéciaux comme le Festival du Merveilleux.
  • Horaires : Les visites guidées quotidiennes sont proposées à certaines périodes de l’année, vérifiez les dates et horaires disponibles sur le site du musée.
  • Tarifs : 18€ par personne pour un tarif plein ; des tarifs réduit à 14,80€ sont disponibles pour les personnes en situation de handicap.

Nous vous conseillons de vérifier toutes ces informations avant votre visite pour vous assurer une expérience enchantée au Musée des Arts Forains.

Ainsi, en franchissant les portes du Musée des Arts Forains, on ne visite pas seulement un musée ; on entre dans un rêve éveillé, un lieu où la magie des fêtes foraines d’autrefois continue de résonner. Ce voyage à travers l’histoire enchantée du musée, depuis sa création par Jean Paul Favand jusqu’à son évolution en tant que musée-spectacle, nous rappelle que l’art de la fête est un patrimoine précieux qui mérite d’être célébré et préservé.

Nous invitons donc chacun à découvrir ce trésor caché de la capitale, à s’émerveiller devant les chefs-d’œuvre de la fête foraine et à participer à la perpétuation de cet héritage. Car le Musée des Arts Forains n’est pas seulement un lieu de mémoire, c’est un lieu de vie, un écho vibrant de l’esprit forain qui continue de charmer et d’inspirer !